Escalier : 3 raisons de ne pas teinter de suite !

Si à réception de votre escalier, votre première envie est bien évidemment de le protéger, vous avez raison ! L’une des premières choses à faire est de le traiter contre les parasites. Cela vous évitera des mauvaises surprises côté insectes, larves et autres champignons. Cependant, vous devez absolument attendre quelques temps avant de passer aux véritables finitions (vernis, teinte et autres lasures), sous peine de faire plus de mal que de bien. Explications !

Attendez 3 mois avant de teindre

3, c’est le chiffre magique pour nos escaliers. N’oubliez pas que le bois est une matière vivante, qui réagit à son environnement. Ce n’est pas du plastique, ni du métal. Le bois va bouger, il va changer et s’adapter. Cela ne se fait pas en quelques minutes, mais prend du temps et vous devez vous adapter à ce temps que votre escalier va prendre pour s’habituer à sa nouvelle demeure. Nous estimons ce délai à 3 mois, durant lesquels il faut le laisser tranquille, sans teinte, ni vernis.

La température : clé du succès ou de l’échec

Dans nos ateliers, votre escalier est fabriqué à une certaine température. Lorsqu’il arrive chez vous, cette température change brutalement. C’est pourquoi nous demandons en général de baisser votre thermostat la veille ou le jour de la pose. Cela évite l’effet « choc thermique, pouvant résulter en fissures ! En teintant votre escalier de suite, vous l’empêchez de bouger, vous paralysez les fibres du bois alors qu’il essaie désespérément de s’adapter, de se dilater ou de se contracter. Il y a donc un risque de fissures ! Laissez le bouger avant de l’habiller de son vêtement final.

L’Humidité : Même combat !

L’humidité provoque le même genre de réactions que la température. Le bois va y réagir et bouger afin de s’adapter au taux d’humidité de son nouvel environnement. On comprend donc qu’une teinte trop rapide risque d’interférer dans ce processus et le bois peut mal réagir et se fissurer. N’oubliez pas non plus qu’un taux d’humidité excessif restera toujours nocif pour le bois, peu importe le soin apporté !

Intervention ultérieure

En cas de demande de la part du client, nous pouvons parfois intervenir sur un chantier : Ajouter un garde-corps, effectuer une légère modification etc. Or, si vous teintez immédiatement votre escalier, nous allons forcément abîmer les finitions, que vous allez devoir reprendre. Il en résultera une différence de teinte et un désordre esthétique. Attendez donc d’être certain que tout va bien avant de sauter sur vos pinceaux !

Conclusion

Attendez bien 3 mois avant de réaliser vos finitions. Cela passera rapidement et vous permettra d’éviter bien des soucis ! Votre escalier vous remerciera et vous pourrez ainsi le conserver de longues années en parfait état. A l’inverse, n’attendez pas plus de 3 mois pour mettre en place ces finitions, au risque d’assoiffer le bois, qui, sans vernis, finira par se fissurer. On le voit, tout est une question de timing à bien respecter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *