Comment nettoyer un escalier en bois et l’entretenir ?

Un escalier en bois nécessite un entretien léger mais régulier. Si les quelques gestes nécessaires sont réalisés comme il faut, il vous suivra de très longues années et vous survivra même longtemps ! Comment nettoyer un escalier et en prendre soin ? Quelles sont les techniques, méthodes et astuces pour le nettoyer ou l’entretenir ? Autant de questions que le propriétaire d’un escalier en bois se pose (et c’est normal). Debret Escaliers va donc apporter ses réponses, celles d’un professionnel riche de 3 générations d’expérience.

Dépoussiérez votre escalier à sec

Le premier conseil que nous pouvons donner, c’est de toujours éviter l’eau. Par nature, le bois et l’eau ne font pas très bon ménage. Il est donc important de dépoussiérer un escalier à l’aide d’un chiffon doux et sec. Cette opération se fait rapidement et sans efforts. Elle ne nécessite aucun produit autre que de l’huile de coude !

nettoyage d'un escalier bois
Rien ne vaut un chiffon doux et sec pour nettoyer et dépoussiérer un escalier en bois !

Bannissez les serpillières détrempées et autres supports gorgés d’eau, au risque d’abîmer votre escalier. En effet, le liquide va s’infiltrer dans le bois, le faire gonfler et le déformer. Il existe également un risque de moisissures ou de fissures.

De nombreux sites internet conseillent d’utiliser un chiffon mouillé. Vous pouvez le faire si votre escalier est vernis ou vitrifié, mais certainement pas sur un escalier en bois brut ! Vous le tacheriez et l’abîmeriez. Même vitrifié, assurez-vous que votre chiffon est humide et non pas trempé. S’il dégouline d’eau, essorez-le !

Comment enlever une tache d’un escalier en bois ?

Si votre escalier en bois brut est taché, que faire ? Certains vous conseilleront toutes sortes d’astuces de grands-mères : de l’huile, de la popote d’ébéniste ou de l’essence de térébenthine. A contrario, nous vous conseillons toujours de travailler à sec et de commencer par un léger ponçage. Si la tache est sèche et qu’elle n’a pas pénétré le bois en profondeur, elle ne devrait pas résister à ce traitement.

De plus, vous ne risquez pas d’aggraver la situation, alors qu’un produit peut réagir avec le bois de votre escalier. Il n’est pas rare qu’une petite tache s’étale largement après qu’on ait essayé de la nettoyer à l’aide d’un produit X ou Y, même naturel. Retirer cette nouvelle tache s’avère souvent très difficile, voire impossible…

Les finitions servent également à protéger votre escalier et c’est une des nombreuses raisons pour lesquelles il est nécessaire de les réaliser dans les 3 mois après réception de l’ouvrage.

Évitez de jouer à l’apprenti-sorcier !

Dans tous les cas, évitez les « trucs » et autres « astuces » qui pullulent sur internet. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs et cela vaut également pour les bricoleurs du dimanche, qui, s’ils sont là pour vous expliquer comment réaliser leurs petites recettes, ne seront plus là pour vous expliquer comment réparer la « boulette » faite en suivant leurs conseils.

Essayez toujours de travailler à sec, tentez un léger ponçage quand cela est possible et appliquez les finitions à votre escalier dès que vous le pouvez, afin d’éviter les désastres.

Il sera toujours plus facile de nettoyer un escalier vitrifié, qu’un escalier en bois brut. Ce dernier absorbera le moindre liquide, la moindre tache et ne vous pardonnera rien ! Vous savez donc quoi faire.

Autre point important : ne dégraissez pas ! De nombreux articles et des vidéos vous recommanderont d’utiliser un produit pour dégraisser votre escalier, avant de le vitrifier. L’expérience nous a montré qu’un tel produit provoque ensuite des grincements. En effet, le bois possède une huile naturelle et la lui retirer équivaut à l’assécher. Or, un bois sec… craque !

Nettoyer un très vieil escalier

Evidemment, ces conseils sont valables pour des escaliers neufs ou en bon état, légèrement salis. Mais que faire dans le cas de vieux escaliers, très abîmés, que l’on ne souhaite pas forcément changer, comme dans le cas d’un atelier ou d’une vieille maison ?

Les conseils sont alors très différents de ceux cités plus haut. En effet, ils ne donneraient que peu de résultats et c’est tout à fait compréhensible. Un escalier encrassé, couvert de salissures ou de différentes couches de vernis, aura besoin d’un véritable « traitement de choc ».

Poncer et décaper un escalier

 

ponçage d'un escalier bois
Il est parfois nécessaire de poncer ou de décaper un escalier trop sale ou mal entretenu

S’il est impossible de faire des miracles, certaines solutions permettent de « sauver les meubles », sans faire de mauvais jeu de mots. Il faudra sans doute passer par un ponçage, voire un décapage thermique ou chimique (attention aux conséquences sur le bois !).

Une fois l’escalier à nouveau « brut », il faudra ré-appliquer un vitrificateur et ensuite en prendre soin comme on le ferait avec un escalier neuf.

Certains utiliseront également une pâte à bois pour boucher les trous de l’escalier, avant de passer à l’étape des finitions.

Une réponse sur “Comment nettoyer un escalier en bois et l’entretenir ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *